> Le Groupe / Présentation et histoire
Augmenter le texte
Diminuer le texte Imprimer Envoyer par mail

Histoire

Bayard est fondé au lendemain de la guerre de 1870 par Les Augustins de l'Assomption. Dans ce 19e siècle finissant, le père Emmanuel d'Alzon (1810-1880), fondateur de la congrégation, veut participer à la transformation de la société. Sa conviction est la suivante : pour participer à l'évolution de la société, il faut affirmer les droits de Dieu pour donner sens aux droits de l'Homme. D'où les 3 grands projets : l'enseignement, les pèlerinages, et la presse -traduction moderne des 2 premiers.

Juillet 1873 : création de La Maison de la Bonne Presse - premier nom du groupe jusqu'en 1969 -, avec la parution du premier numéro de Pèlerin. En deux ans, son tirage passe de 4 000 à 80 000 exemplaires.

1883 : La Maison de la Bonne Presse lance le quotidien La Croix, répondant ainsi aux besoins d'information et de culture du public catholique. Elle devient la première centrale de presse catholique.

Entre les deux guerres, le groupe poursuit son développement : La Maison de la Bonne Presse n'est plus seulement une entreprise de presse, mais aussi une maison d'édition, une imprimerie, et un important service de messagerie. Elle édite principalement des magazines religieux et des magazines pour la jeunesse.

Dans les années 60, l'entreprise connaît un nouvel élan créatif lié à l'évolution sociale et culturelle de la société : renouveau de la communication avec l'enfant, et reconnaissance sociale du monde de la retraite. En 1966, le groupe lance Pomme d'Api et en 1968 Notre Temps.

Dans les années 70, construction de toute la gamme jeunesse : Les belles Histoires, Astrapi, J'aime lire, Okapi, etc.

Les années 80 sont marquées par l'ouverture du groupe à l'international. Entre 1977, date de l'ouverture de sa première filiale internationale à Hong-Kong, et 1989, date de création de Bayard Presse International, le groupe mène une politique d'acquisitions et de partenariats sur les cinq continents.

Au début des années 90, le groupe compte des filiales, des participations, des partenariats et des licences partout dans le monde : en Europe (Grande-Bretagne, Espagne, Allemagne, Belgique, Hollande, Italie...), Asie, Amérique du Sud, Etats-Unis, Canada.

1992 : Avec l'acquisition de la SCPP, éditeur de presse paroissiale à Lille, Bayard pose les premières pierres d'une présence en région, que le groupe développe désormais avec sa filiale Bayard Service Edition (édition déléguée et régie publicitaire).

1993 : Bayard participe à la création de l'Association Planète des Jeunes, éditrice en Afrique francophone de 2 magazines, Planète Jeunes et Planète Enfants. L'association a pour projet le développement de la lecture par la presse pour les enfants et les jeunes.

Dans les années 2000, le groupe Bayard démarre son développement sur le marché du web et confirme son leadership sur les marchés jeunesse, senior et religieux, en France et à l'international. Dès 2001, Bayard a créé Bayardweb, une filiale destinée au développement des projets internet, en partenariat avec Suez et Médéric. Aujourd'hui le groupe compte plus de 100 sites web.

Sur le marché de la jeunesse, en 2004 Bayard fait l'acquisition de Milan (Presse et Editions), élargissant ainsi son offre jeunesse. Le groupe devient alors le troisième éditeur de livres jeunesse en France.

Sur le marché des seniors, à la suite de la réussite de Notre Temps, Bayard poursuit son expansion, lance plusieurs titres en Europe et devient le leader de la presse senior avec 14 magazines.

Auprès des communautés catholiques, au Canada, la société Bayard Canada a acheté Novalis (1999), et aux Etats-Unis, Bayard a acheté successivement Twenty-Third Publications (1999), Catholic Digest (2001) et  Creative Communication for the Parish (2004), devenant un acteur significatif sur ce marché.

Le Groupe accentue également son développement en régions avec la création de sa filiale Bayard Nature et Territoires (BNT) en Savoie, alors que l'activité des réseaux commerciaux et des bureaux de Bayard Service (éditions déléguées papier et web) ne cesse de progresser.

En 2008, le Groupe acquiert le pôle Presse du groupe allemand Weltbild, en partenariat avec Roularta. Bayard voit ainsi sa présence en Allemagne renforcée dans ses activités Jeunesse (Sailer : 7 magazines, diffusés par des réseaux scolaires dans le primaire), Senior (Lenz) et Famille & Loisirs (Leben und Erziehen et Living & More).

Implanté dans 16 pays, le groupe Bayard poursuit son développement.

Création de Bayardweb en 2001 : Bayard lance ses premiers sites portails.

Les années 1998-2010 confirment la stratégie pluri-média du groupe : des développements en presse, édition, internet...

L'édition Jeunesse prend de l'ampleur : chez Bayard comme chez Milan, beaucoup de création, des catalogues élargis et une politique d'achats de droits offensives en font des maisons d'édition incontournables.

Les héros et les magazines deviennent pluri-médias : SamSam, Petit Ours Brun, Chico Mandarine, etc..., se transforment en dessins animés sur le web ou à la télévision, et deviennent plus généralement des animations sur tous supports numériques.
On les retrouve aussi en édition, hors-séries ou sur catalogue VAD...